La sophrologie et les centres de soins

Les centres de santé, les maisons de repos, les maisons de retraite, les hôpitaux, les cliniques, les centres anti douleur… sont des lieux dans lesquels le stress, la douleur (physique, mentale et émotionnelle), le manque de sommeil.. sont très présents, tant du côté des patients que des soignants!

La pratique de la sophrologie auprès des soignants comme des soignés se développe de plus en plus.

Elle permet de :

• Développer l’équilibre général autant des patients que du personnel soignant  pour une meilleure capacité d’adaptation et de récupération, et une meilleure gestion du stress.
• Pour les soignants,  développer leurs capacités et ressources face à la charge de travail, face à l’éventuelle impatience ou agressivité des patients et leurs proches, face aux difficultés rencontrées dans l’exercice de leur métier; également renforcer l’estime de soi, et retrouver ainsi le plaisir de soigner.
• Pour les soignés, la sophrologie propose des techniques d’accompagnement et d’aide, et ne se substitut en aucun cas à la médecine. Elle peut aider à mieux supporter les traitements et les effets secondaires, voire les transformations liées aux pathologies.

Le sophrologue déterminera avec le soigné et/ou le soignant quels sont les besoins et par quels moyens y répondre. Le sophrologue ne se substitue pas au corps médicale.

Le champ d’action du sophrologue

  • Préserver l’équilibre général, la vitalité, la santé  (actions prophylactiques).

  • Prophylaxie des troubles musculo-squelettique.

  • Acquérir des techniques rapides de détente ou de récupération.

  • Optimiser l’efficacité par une meilleure mobilisation les ressources individuelles (concentration, volonté, réactivité, mémoire, etc.).

  • Développer ou renforcer les capacités d’adaptation à la situation présente.

DEVIS SUR DEMANDE