La sophrologie et le milieu scolaire

Le milieu scolaire se définit comme étant le lieu de l’apprentissage. Il concerne tous les établissements de l’école maternelle à l’université. Ainsi que toutes les écoles professionnelles, les écoles privées et leurs prépas. La pratique de la sophrologie chez l’enfant et dans le milieu scolaire se développe donc de plus en plus. Pas seulement lors de la préparation des examens.

Elle permet de : 

Développer l’équilibre général autant des élèves que du personnel de l’établissement (enseignants, personnel d’entretien, personnel administratif). Pour une meilleure capacité d’adaptation et gestion du stress.
Faciliter l’ apprentissage des élèves en développant leurs capacités et ressources. Notamment la concentration, la gestion des émotions mais également comprendre sa relation à l’échec et renforcer la confiance en soi. Cela permet ainsi de retrouver le plaisir d’apprendre.
Enrichir l’approche pédagogique des enseignants.

En premier lieu la pratique de la sophrologie permet de retrouver le plaisir d’apprendre et le plaisir d’enseigner. En collaboration avec l’élève ou ses parents, l’étudiant ou l’enseignant, le sophrologue déterminera quels sont les besoins et par quels moyens y répondre. Le sophrologue ne se substitue ni au corps enseignant, ni aux parents.